Girls' Generation - Gee

chronique - 02.02.2009 13:00

Après presque un an d'absence, les Girls' Generation (So Nyuh Shi Dae) reviennent avec un mini-album haut en couleurs.

On les connaissait pour leur image de jeunes filles sages, naturelles et insouciantes, leurs chansons fraîches aux mélodies et chorégraphies gnangnan pouvant en insupporter plus d'un. Mais c'est avec une image radicalement différente que les SNSD (So Nyuh Shi Dae/Girls' Generation) ont fait leur retour sur le devant de la scène, après presque 1 an d'absence !

Courant décembre déjà, des affiches publicitaires prometteuses envahissaient les rues de Seoul, montrant les 9 membres du groupe plus sexy que jamais dans de simples t-shirts blancs et slims en jean, patins à roulettes aux pieds. Commence alors une longue campagne publicitaire ponctuée de teasers en tout genre pour tenir les fans en haleine. On nous promet des SNSD nouvelles, plus sexy et matures, des mélodies radicalement différentes des précédents Sonyeoshidae et autres Kissing You, bref, un virage radical prometteur dans le concept du groupe ! Autant dire que l'attente fut longue et pénible !
C'est le 9 janvier que Gee sort finalement, rencontrant d'emblée un vif succès et se plaçant directement en tête des charts.

Dès la jaquette on ne peut qu'être séduit. Les filles, alignées sur un fond blanc, cheveux lâchés et peu maquillées, arborent les t-shirts blancs, slims en jeans et patins à roulettes blancs des affiches publicitaires et sont surplombées d'un simple "Girls' Generation" rose fuchsia délavé accentuant le petit côté rétro du tout. C'est simple, naturel mais efficace et les filles sont rayonnantes.
Bien que le mini-album ne contienne que 5 pistes, le packaging est simple mais soigné et accompagné d'un photobook d'une quarantaine de pages alternant photos couleur et noir et blanc très épurées qui font ressortir le naturel des 9 jeunes femmes, plus belles que jamais dans de longs t-shirts blancs, avec un mur blanc pour unique décor. Les dernières pages, plus colorées mais tout aussi simples, montrent les filles portant les slims colorés et t-shirts du clip de Gee.
Reste à savoir si le contenu du CD est à la hauteur de son emballage !

La première chanson n'est autre que la chanson éponyme Gee, véritable phénomène du moment en Corée, composée par E-TRIBE (compositeur, entre autres, de U-Go Girl de Lee Hyori et D.I.S.C.O de Um Jung Hwa, deux des grands succès de l'été dernier). Cette chanson haute en couleurs, dans le plus pur style pop, débute en douceur par quelques phrases en anglais prononcées par Tiffany et Jessica avant de s'accélérer brusquement avec la voix mélodieuse et enjouée de SeoHyun. Les voix aiguës des filles se succèdent alors parfaitement avec rapidité et fluidité -chacune ayant droit à son couplet- sans nous laisser une seconde de répit, si ce n'est lors du solo de Yuri qui ralentit le rythme pour mieux le reprendre par la suite. Les nombreuses répétitions et les intonations données aux mots donnent un effet "sautillant" aux phrases qui, accompagnées d'une musique dance électronique hyper simple et répétitive, rendent la chanson dynamique et terriblement addictive. On se surprend vite à chantonner les "gee gee gee gee baby baby baby" et autres "no no no no no" avec les filles.
La chanson se termine aussi brusquement qu'elle a commencé, nous laissant la mélodie en tête pendant au moins l'heure suivant l'écoute.

En contraste avec Gee, c'est dans un ton plus pop-rock que s'inscrit Himnae ! (Way To Go), remaniement de Haptic Motion, chanson ayant servi de bande son à la campagne publicitaire de Anycall qui mettait en scène les SNSD et les DBSK. Dans la lignée du Wonder Boys des Super Junior, cette chanson composée par kenzie, associe chants enjoués, riffs de guitare et piano pour un effet des plus réussis. La voix de SeoHyun débute la chanson, sur un ton calme et assuré, suivie par celle de Jessica qui lance le rythme de la chanson. A l'égal de Gee, la mélodie est rapide mais les voix sont plus posées, les mots prononcés avec plus de puissance pour donner un petit effet rock à la chanson. Le refrain est enjoué, dynamique et déborde de bonne humeur, nous donnant instantanément envie de danser. Par rapport à Haptic Motion, le remaniement musical est particulièrement réussi puisque l'ajout du piano à la mélodie accentue le dynamisme de la chanson, de même que le changement des paroles, les nouvelles épousant parfaitement la mélodie et donnant tout son entrain à Himnae ! (Way To Go).

Comme tout bon artiste qui se respecte, les SNSD se devaient de dédier un jour une chanson à leurs chères et tendres mamans, c'est ce qu'elles font avec la ballade Dear. Mom, cassant le rythme rapide et dynamique instauré par les pistes précédentes. Encore une fois, c'est la voix de SeoHyun qui débute la chanson sur un ton calme, posé et mélodieux. Les voix s'enchaînent sans erreur, les filles montrant ici tout leur talent vocal, et on apprécie la performance. La mélodie est simple, les paroles sont chantées avec perfection, sans effusions de cris et trémolos superflus et c'est un véritable plaisir pour les oreilles. De quoi ravir les mères des 9 jeunes femmes !

L'instant ballade étant terminé, Destiny s'inscrit dans un genre tout à fait nouveau pour les SNSD puisqu'on quitte ici le style pop coloré qui leur est propre pour un son plus électronique, difficile à décrire. La chanson débute par une mélodie électronique à laquelle se mêlent par la suite les voix des filles, que l'on distingue peu de la musique lors des couplets mais qui se démarquent davantage lors des refrains. Leurs voix sont difficilement reconnaissables tant ce style est surprenant de leur part. Destiny est donc une innovation dans la discographie du groupe, jouant sur un genre tout à fait nouveau qui peut laisser perplexe et rebuter à la 1re écoute. Je conseillerais donc de l'écouter plusieurs fois avant de se faire une idée définitive dessus.

Enfin, Himdeureohaneun yeonindeureul wihae (Let's talk about LOVE) marque la fin du mini-album. On retrouve ici un son rétro digne des groupes des années 80-90. Cette chanson n'a rien d'extraordinaire, surtout après les quatre autres pistes. Les paroles sont comme plaquées sur la mélodie qui n'a rien d'exceptionnel. On croirait presque entendre Somebody to Love des DBSK tellement ce titre manque de personnalité et d'intérêt. A mes yeux, il s'agit de la piste la plus décevante du mini-album. Je pourrais même dire que l'opus aurait parfaitement pu s'en passer.

En résumé, Gee est un mini-album particulièrement réussi, explorant et mêlant parfaitement plusieurs styles différents et donnant un nouveau souffle et une nouvelle direction à la carrière des SNSD. On se retrouve loin du style gnangnan de leur premier album tout en retrouvant la fraîcheur et le dynamisme des filles. Les voix sont irréprochables, les mélodies bien trouvées et on peut aisément dire que cet album accompagne parfaitement la maturité nouvelle des filles. Gee et Himnae ! (Way To Go) sont sans conteste les morceaux qui ressortent de cet opus de par leurs mélodies entraînantes et addictives qui peuvent en rebuter certains, mais auxquelles on ne peut rester indifférent.
On regrette cependant que ce ne soit qu'un mini-album et non un album complet, mais, si les filles continuent sur cette lancée, on ne peut présager que du bon pour leur prochain album !
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus


publicités