Entretien avec Epik High

interview - 18.03.2009 13:00

KoME a eu la chance d'obtenir une interview du groupe Epik High peu avant la sortie de son nouvel album.

Epik High est l'un des groupes les plus populaires en Corée du Sud. Après la sortie de son dernier album Pieces, Part One et le prix de meilleur album de l'année aux 17e Seoul Music Awards, le groupe n'a pas chômé et a travaillé sur son 7e album, attendu dans le courant du mois.
KoME a eu la chance de pouvoir interviewer le trio hip-hop et obtenir quelques détails sur son prochain album, ses opinions et ses projets.

Merci de prendre de votre temps pour répondre à nos questions ! Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Epik High : Enchantés de vous rencontrer (nous espérons vous rencontrer en personne la prochaine fois) ! Nous sommes Tablo, DJ Tukutz et Mithra Jin de EPIK HIGH.

Comment vous-êtes vous rencontrés ? Avez-vous une anecdote à nous faire partager ?

Epik High : On s'est en fait rencontrés tout à fait par hasard dans un restaurant de nouilles vietnamien (en Corée). On a fini par s'asseoir ensemble et parler de hip-hop, de musique en général, de politique, de l'état du monde, de théories du complot, etc. Autour de quelques bols de pho épicé. Ça a été le déclic, et nous sommes tout de suite devenus amis. Cependant, nous n'avions jamais imaginé qu'un jour, nous ferions de la musique ensemble. C'est après avoir passé un an ensemble que nous avons réalisé que nous partagions une même vision, et que nous pouvions peut-être changer le monde ensemble, à travers la musique.

Quelle chanson d'Epik High conseilleriez-vous à quelqu'un qui ne vous a jamais écouté ? Laquelle décrirait le mieux votre musique ?

Epik High : Je pense qu'il y en a deux. Fan, de notre quatrième album et Map The Soul, de notre prochain album. Écoutez ces deux chansons et cela vous donnera une bonne idée de la diversité de notre son. Pour ce qui est des paroles, nous recommanderions Lesson One.

Vos chansons sont souvent très lyriques, surprenantes et pleines d'esprit. De quoi vous inspirez-vous pour les composer ? Quelle est votre méthode pour créer un album ? Y-a-t-il des rôles définis pour chaque membre où est-ce-que vous discutez ensemble de tous les aspects de l'album ?

Epik High : Nous nous inspirons de tout: Musiques, films, livres, personnes, conversations, nature. Nous croyons en l'ouverture de tous les sens, même du sixième, afin d'assimiler tout ce qui existe. Ce qui est le plus important, c'est de ne pas avoir de préjugés. L'inspiration ne vient pas seulement des jolies choses, mais aussi des choses laides et vieilles. Tout notre processus créatif sera détaillé dans notre prochain livre/album.

Vous êtes restés très mystérieux quant au nouvel album. Pouvez-vous nous dire ce qu'on pourra en attendre ? Des paroles, un style ou quelques nouveautés jamais entendues auparavant dans un album d'Epik High ? Nous avons aussi pu entendre Tablo mentionner un livre bilingue dans votre dernière vidéo sur Youtube. Y-a-t-il une possibilité que vous puissiez nous révéler quelque chose dessus ? Et qu'est-ce-qui vous a décidé à inclure un livre en coréen et en anglais ? Est-ce parce que les paroles de vos chansons sont en partie en anglais, ou est-ce pour pouvoir s'adresser à vos fans étrangers ?

Epik High : Ce sera un livre et un CD, créés dans un projet commun. L'album sonnera comme un retour à l'époque de notre premier album, là où nous faisions de la musique au nom de cette dernière, où nous étions artistiquement boulimiques. Le son sera hip hop et brut avec de la sincérité, des paroles personnelles qui révèleront divers aspects de nos âmes. Le livre sera quant à lui une collection d'écrits et d'essais par des artistes, ainsi que des photographies (par ces mêmes artistes) datant de l'enregistrement. Il se focalisera sur "l'âme" et le "processus créatif". Il détaillera la manière dont la musique est créée, de l'inspiration à l'exécution, et parlera de la façon dont les gens peuvent nourrir leur esprit et le garder en vie. Nous pensons que ce livre pourra être un guide d'entraide pour les gens "créatifs", qu'importe leur domaine. Le CD et le livre seront bilingues. Il y aura deux versions du single-titre, Map the Soul. Une en coréen et l'autre en anglais (en collaboration avec Kero One un musicien du Bay Area basé à San Francisco). Le livre sera aussi en coréen et en anglais, avec la traduction des paroles. Tout ça pour rendre service à nos fans étrangers. Nous avons toujours apprécié votre présence, et c'est une manière pour nous de vous en remercier. Le fait de tout mettre en place s'est fait de manière extrêmement minutieuse. Mais nous pensons que nos fans devraient toujours obtenir un peu plus que ce qu'ils payent.

Un détail important. L'album/livre ne sera disponible que sur www.mapthesoul.com, et nulle part ailleurs. La raison est que sur les canaux de distribution traditionnels, les prix sont au moins multipliés par deux, car cela requiert la participation active d'un tiers. Le vendre par nous-mêmes est extrêmement risqué commercialement mais nous avons l'intention de rendre notre travail financièrement abordable pour nos fans. Après des mois de tracas à ce sujet, nous avons finalement décidé de le vendre nous-mêmes. Nous pourrions en pâtir au niveau commercial, mais c'est un risque que nous prenons pour nos fans. Aidez nous à faire passer le message.

Mapthesoul a ouvert des comptes YouTube, Twitter, etc, qui sont des portails universels, et grâce auxquels les gens du monde entier se sentent plus proches de vous. Êtes-vous conscients de la fanbase que vous avez en dehors de l'Asie ? Que pensez-vous de la popularité grandissante de la musique coréenne dans les pays occidentaux en général et prévoyez-vous de sortir un album à l'échelle internationale ou de donner un concert en dehors de l'Asie ?

Epik High: Nous en sommes tout à fait conscients et en sommes très reconnaissants. Nous prévoyons une tournée mondiale. Nous mettrons tout ça à jour sur www.mapthesoul.com.

Vous avez collaboré avec de nombreux artistes célèbres tels que Rain, Loveholic, Nell et Clazziquai. Comment en êtes-vous arrivés à travailler avec eux ? Est-ce que c'est vous qui le leur avez proposé ou sont-ils venus à vous d'eux-mêmes ?

Epik High: Ils sont venus à nous et nous étions très heureux de travailler avec eux. Nous sommes tous de bons amis !

Si vous aviez l'occasion de travailler avec un artiste américain ou européen, qui choisiriez-vous ?

Epik High: Black Eyed Peas, Daft Punk et Kanye West.

Tablo: En 2008, vous avez participé au projet AnyBand avec Xiah Junsu, Jin Bora et BoA et avez rencontré un vif succès. Les fans espèrent la réunion d'AnyBand. Comment était-ce de travailler avec eux et aimeriez-vous en faire partie à nouveau ?

Tablo : C'était amusant ! On adorerait ça.

Dans certaines paroles de vos chansons vous parlez de problèmes sociaux. Pour le projet AnyBand vous avez eu l'occasion de visiter le Brésil. Quelles ont été vos impressions sur les problèmes sociaux du pays et quelle est la raison pour laquelle Rio de Janeiro a été élue pour le tournage ?

Epik High : Pour une seule raison, Rio de Janeiro est un bel endroit. C'est douloureux de se dire que certaines personnes souffrent même dans un environnement aussi merveilleux. Nous sommes concernés par le bien-être des gens du monde entier. Nous sommes tous un peuple unique et partageons une souffrance commune qui doit être guérie. Nous espérons que notre musique puisse aider.

Tukutz : Vous avez travaillé dans des raves et soirées en Corée, au Japon et aux USA. Quelles sont les principales différences entre les publics de ces trois pays?

Tukutz : Une chose est sûre c'est que, quand la musique commence, tout le monde est pareil. Le monde étant plongé dans une telle crise financière et sociale, tout le monde veut sourire et s'amuser. Mon rôle c'est de faire en sorte que ce soit le cas.

Tablo et Tukutz ont déjà vécu aux USA pendant un moment. Est-ce que cela a une influence sur le travail du groupe?

Epik High: Ça aide parce qu'on est un groupe hip-hop et qu'on se sent concernés par l'évolution internationale de son succès.

Mithra: Qu'aimez-vous faire en dehors des activités d'Epik High ? Vous préparez-vous pour le projet suivant d'Epik High ou vous accordez-vous du temps pour faire autre chose?

Mithra : En général je voyage pour me re-stimuler.

Tablo : Votre best-seller Pieces of You a été, à l'origine, écrit en anglais. En Corée, le livre a été un grand succès et la version anglaise a été publiée en version limitée. Avez-vous eu vent de l'accueil du public occidental ?

Tablo : Je ne m'inquiète pas vraiment de la façon dont mon travail est accueilli. Je fais de mon mieux, je le lance et après je passe au projet suivant.

Vos chansons et clips sont parfois interdits en Corée. La même chose est arrivée récemment à TVXQ, Rain et Seungri de Big Bang. Que pensez-vous de cette politique de censure ? Pensez-vous que c'est légitime ou que c'est trop poussé à l'extrême ?

Epik High : On pense que c'est des conneries. Nos travaux ont été interdits tellement de fois que c'est pas nouveau pour nous. Le bel art s'en sort quoi qu'il arrive. Au diable les censeurs.

Depuis quelques années maintenant on peut voir un changement profond dans l'industrie musicale en Corée et dans le monde entier à cause du passage de la musique dans l'ère digitale. En Corée plus particulièrement, on peut voir une véritable chute des ventes de CDs. Comment voyez-vous cela en tant qu'artistes majeurs ? Pensez-vous qu'Internet soit le nouveau marché pour vendre de la musique ou bien que les consommateurs devraient s'en tenir aux CDs ?

Epik High : Vendre des CDs en ligne est important. Il ne reste plus beaucoup de disquaires en Corée. C'est une autre des raisons pour lesquelles nous avons créé www.mapthesoul.com. La musique digitale est super, mais le fait que vous ne puissiez pas la tenir dans vos mains la rend moins personnelle, vous ne pensez pas?

Nous pouvons entendre différents genres musicaux lorsque nous écoutons vos chansons. Pouvez-vous nous citer certains de vos artistes préférés ?

Epik High : Nas, Radiohead, Astrud Gilberto, Black Eyed Peas, Daft Punk, Kanye West, Coldplay, Marvin Gaye, trop !

Si vous pouviez vous produire n'importe où dans le monde, où aimeriez-vous le faire ?

Epik High: En Afrique.

Comment voyez-vous Epik High dans dix ans ?

Epik High : Toujours ensemble, amis pour toujours.

Une question amusante : Quelle est la plus grande qualité/le plus grand défaut du membre du groupe assis à vote gauche ?

Epik High :
Tablo->Tukutz: La plus grande qualité de Kutz c'est sa vivacité d'esprit. Son plus grand défaut c'est sa vivacité d'esprit.
Tukutz->Mithra: La plus grande qualité de Mithra c'est qu'il est calme. Son plus grand défaut c'est qu'il dort trop.
Mithra->Tablo: La plus grande qualité de Tablo c'est qu'il est fou. Son plus grand défaut c'est qu'il essaie parfois de le cacher.

Cette interview va être traduite et publiée dans chaque branche de KoME, ce qui inclut certains pays européens ainsi que le Brésil et les USA. Une réaction ? Que pensez-vous du travail de KoME ?

Epik High : Nous apprécions l'attention que vous portez à notre culture et le rôle que vous jouez dans l'unification du monde. Continuez comme ça !

Avez-vous un dernier mot à dire à nos lecteurs ?

Epik High : Rencontrez-nous dès maintenant sur www.mapthesoul.com.

KoME remercie Epik High pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Epik High - Map the Soul



publicités