IU - Vol.1 - Growing Up

chronique - 09.09.2009 17:37

Une petite dose d'originalité, de douceur, d'énergie, mais aussi de fantaisie. Que demander de plus ?

Disponible depuis le 27 avril 2009, le tout premier album de la jeune IU intitulé Vol.1 - Growing Up est une perle. La jeune chanteuse qui vient tout juste d'avoir 16 ans parvient à nous décontenancer avec son incontestable talent vocal.

De mon point de vue, la première piste intitulée Barabogi n'est pas la meilleure, mais introduit une atmosphère légère et naïve. On découvre la voix douce d'IU sur un style pop ponctué de quelques passages de rap. Cependant l'atmosphère change complètement quand la seconde piste arrive : Boo. Une piste pop et pétillante, il s'agit de la chanson phrase de cet album qui vous restera très certainement dans la tête avec ses « You are my Boo ! » et son rythme entrainant. A l'arrière, on peut distinguer quelques effets électroniques bien placés, juste de quoi donner un peu de peps à la chanson. Arrive alors Gaeyowo, une balade intense bercée par un rythme lent et récurrent. C'est grâce à cette piste que l'on commence réellement à avoir un aperçu du talent d'IU. Sa voix à la fois cristalline et sûre glisse sur les paroles, et bien que la mélodie reste la même tout le long, seule sa voix fait la différence et apporte une émotion qui sera présente dans tout le reste de cet album. La chanson suivante, A dreamer en est un exemple.
N'étant ni une ballade, ni une chanson pop, cette piste dégage une atmosphère calme et posée avec son rap et ses quelques notes de piano éparpillées pour notre plus grand plaisir. IU semble décidée à toucher à tous les styles, rien de mieux pour en apprendre un peu plus sur ses capacités. La chanson qui suit, Every Sweet Day n'est pas vraiment exceptionnelle, mais reste une piste que l'on écoute avec plaisir. Douce et berçante, l'accent est de nouveau mis sur sa voix, et inutile de dire qu'une version instrumentale de cette piste serait absolument sans intérêt, les talents vocaux de la chanteuse faisant toute la différence.
Très vite on comprend d'ailleurs pourquoi IU a été choisie par Loen entertainment malgré son jeune âge, car lorsqu'arrive la chanson Mia, qui l'a lancé dans le monde de la musique et dont le clip sort complètement des clips habituels coréens, on ne peut que rester là, pendu à ses lèvres. Mia est selon moi la piste la plus réussie de cet album. Lentement, un piano débute, suivie de la voix de la jeune fille qui va progressivement s'élever, vibrant au son des violons. Ne vous attendez pas à une balade, loin de là, le rythme varie et une ambiance se créée, IU nous offre une dose de rêverie. C'est dans Mia qu'elle fait officiellement ses preuves, ses montées de voix parfaites lui offrant d'office le statut de chanteuse à part entière.
Une fois terminée, c'est alors Na malgo net qui suit et se cale sur cette mode actuelle qui fait rage dans la kpop, celle de l'électro. Après Mia on risque d'être un peu déçu de tomber sur une chanson que l'on pourrait qualifier de « mignonne », mais Ittjana qui vient juste après nous met directement dans l'ambiance. Le style est pop et pétillant et le refrain reste agréablement en tête. Le rap également très bien maîtrisé apporte un petit plus à la piste bien qu'elle se répète un peu. Puis, Joreobhaneun nal est au rendez-vous, et IU se lance dans un style un peu plus mélancolique. Sa voix semble plus discrète et grave et malgré la mélodie qui donne une impression de « déjà vu », c'est à croire que la jeune chanteuse confère sa propre touche personnelle dans chacune des pistes.
Quel plaisir d'écouter un album qui nous change un peu !
Suit alors Feel So Good qui débute sur un petit air jazzy et continuera langoureusement. Quelques effets de voix, une boite à rythme plutôt légère et un peu d'arrangements, cette piste est un instant de détente absolu. Un petit moment est accordé à une partie rap qui est presque murmuré, accentuant un peu plus l'ambiance relaxante et agréable qui s'est installée dès les première notes, tout comme dans la dernière piste : Miun ori. L'introduction à la guitare acoustique nous laisse dans l'atmosphère détendue de la chanson précédente. De légers chœurs derrière donneront un effet assez réussi à la piste, bien que la voix surprenante d'IU à elle seule suffise. Et c'est sur sa voix seule que la chanson se terminera.
Un petit cadeau pour les fans, vous pourrez également profiter d'une version retravaillée de Barabogi nommée Majubogi (Barabogi Geu Hu), d'une version acoustique et envoûtante de Mia, d'une version rock de Ittjana, et enfin des versions instrumentales de Boo et Gayeowo.

IU qui est toute nouvelle dans le monde de l'entertainment (lancée depuis 2008) nous surprend délicieusement avec cet album. Vol.1 - Growing Up la dévoile, on la découvre avec plaisir, curieux d'en savoir plus sur cette si jeune chanteuse. Toujours au lycée, IU gère sa carrière musicale du haut de ses 16 ans. Cette jeune fille qui semble très prometteuse a toutes les qualités pour réussir. Affaire à suivre de très près.

Pour les intéressés, vous pouvez acheter le 1er album d'IU sur le site de Taiyou.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus


publicités