SHINee - Romeo

chronique - 11.09.2009 23:50

Un mini-album prometteur et plein d'entrain.

Romeo, ce nom parle à tout le monde, on songe à un amoureux désespéré, à Shakespeare, mais cette fois-ci, il va falloir songer « SHINee ». Romeo, est leur tout dernier mini-album, sorti le 21 mai 2009, dont la chanson phare, Juliette, en plus d'être un énorme clin d'oeil au couple le plus célèbre de la littérature, a eu un énorme succès en Corée.

Dans ce mini-album, la première piste est Niga Mame Deureo (Talk To You), dont l'ambiance calme et R'n'B nous prend de court. Qui a dit que les SHINee ne chantaient que des chansons immatures ? Cette piste est au contraire chantée avec professionnalisme, la mélodie nous reste en tête et c'est avec plaisir qu'on la découvre. Essentiellement rapés, certains passages sont pop, d'autres R'n'B, bref, un mix très bien arrangé.
Vient alors la seconde piste, Juliette, leur single phare, qui est un véritable délice. Cette réussite ambulante nous donne tellement envie de danser et de chanter que s'en est presque frustrant. L'atmosphère pourrait un peu nous faire penser aux boysbands des année 90, le style est complètement pop/dance et lors du refrain, les voix s'entremêlent parfaitement. Sans oublier qu'il serait impensable de ne pas faire un petit clin d'oeil à la voix chaude et rock de Jonghyun qui semble mener la danse avec perfection. On comprend maintenant pourquoi Juliette a remporté un si grand succès en Corée. En effet, cette chanson vous rappellera non seulement des anciens tubes que vous aviez peut-être adorés, mais en plus une petit dose de nouveauté vous fera frémir.
Arrive alors Charari Ttaeryeo (Hit Me baby) avec son air jazzy. Une légère boite à rythme et un piano, et les SHINee font tout le reste. Bien que cette piste ne soit pas exceptionnelle, le rap continuel nous plonge dans une espèce d'atmosphère étrange, en plus des quelques effets musicaux derrière. Elle est agréable mais pas non plus indispensable à ce mini-album. Non pas qu'elle soit inécoutable, loin de là, mais la mélodie de base n'attire pas vraiment l'attention, on passe donc plutôt vite à la piste suivante : Senioritta (Señorita).
L'introduction est très bien menée, le rythme entraînant, et les effets de basse derrière donnent un petit goût original. Une fois le refrain lancé, tout le groupe chante en choeur, créant une atmosphère plus passionnée. Il est également intéressant de se pencher sur « l'avant-refrain », où le rythme ralentit légèrement et où les voix se font à peine plus discrètes. Même la fin de la chanson est bien amenée avec un simple : « My Senorita » comme guise de point final.
Complètement à l'opposé, la chanson suivante intitulée Jamkkodae (Please, Don't Go) est une balade douce mais légèrement torturée. Les membres du groupe chantent simplement accompagnés d'un piano et d'un léger claquement de doigt, nous laissant tout notre temps pour apprécier ou non leur timbre de voix. Autant le dire de suite, malgré une petite préférence pour JongHyun et TaeMin, tous ont un vrai talent. Lors du refrain les voix s'élèvent, plus puissantes et gorgées d'émotions. Au bout de quelques minutes, une batterie et des violons se joignent à la mélodie, créant un ensemble délicieux à l'écoute. Cette ballade intense est un plaisir pour les oreilles, pas trop « gnangnan », juste ce qu'il faut.
Et enfin, nous terminons avec Sonyeon, Sonyeorel Mannada (Romeo+Juliette). Rap en introduction, voix grave et retravaillées, cette piste clôturera ce mini-album sur une note originale, un mix de pop et de rap. Rien de bien innovant mais les SHINee sont plutôt doués pour s'approprier n'importe quelle piste. Certaines partie rappées sont un peu décevantes mais Key et Onew font des miracles, leurs voix nous offrant une émotion à n'en plus pouvoir.

L'atmosphère générale de ce mini-album est plutôt difficile à décrire vu que le style des chansons est assez varié, mais je dirais que l'idée principale est de faire ses preuves. En effet les SHINee démontrent dans Romeo leur capacités vocales, s'adaptant à de nombreux styles. Même si ils doivent encore progresser, il semble qu'ils commencent à trouver leur style. Ce mini-album vient à point, et même s'il y a quelques bémols, les fans ne risquent pas d'être déçus.

Vous pouvez dès à présent vous procurer cet album chez Taiyou.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus


publicités